Back to top

Afin de déterminer si la vente de votre bien immobilier constituant la résidence principale de votre locataire implique l’accomplissement de démarches particulières.

 

La loi impose à la personne qui loue son bien immobilier (appelée bailleur), de donner congé au locataire si elle veut vendre le bien vide. Ce congé, pour être valable, doit respecter certaines conditions. Dans certains, cas, il vaut offre de vente au profit du locataire. Dans d'autres cas, même si le bien est vendu loué, un droit de préemption est accordé au locataire qui peut alors, s'il le souhaite, acheter à la place de l'acquéreur potentiel.

 

Ces formalités sont complexes et supposent de vous entourer des conseils d'un notaire.